• Une manipulation de plus à propos de Linky.

    Ce compteur de plus en plus contesté, est promis à tous si nous ne faisons rien. Nos compteurs actuels fonctionnent parfaitement et sont prévu pour durer des années, ce qui n’est pas le cas de cette technologie mortifère, attentatoire à nos liberté et à notre santé.

    En l’état actuel des finances publiques, ce sont des milliards qui vont être dépensés pour nous enchaîner au système. Les compagnie d’assurances, ne prennent pas en charge les dégâts causés par les ondes, qu’ils soient matériels ou corporels. 

    Les études sont rassurantes car, toutes les possibilités de ces compteurs ne sont pas encore activées. 

    « Les promoteurs des compteurs Linky ne cessent de prétendre que ce système ne fait courir aucun risque sanitaire du fait de l’utilisation de la technologie du CPL (courant porteur en ligne). 

    Or, non seulement ces belles assurances sont totalement contestables mais, de plus, toutes ces affirmations et les études si « rassurantes » des agences officielles font l’impasse sur le scandale qui, de toute évidence pour tromper la population, est programmé pour un second temps :

    Une fois que les Linky seront installés (si nous nous laissons faire), Enedis laissera la place aux fournisseurs (EDF, Engie, Enercoop, Directe énergie, etc) qui vont alors démarcher tous les habitants et les inciter à ajouter au Linky le fameux ERL : un émetteur qui va inonder les logements d’ondes électromagnétiques !

    D’innombrables personnes vont inévitablement se laisser séduire par les « services » que cet appareil va permettre. En effet, les ondes émises vont activer les objets contenant des puces et les connecter à Internet (on parle d’Internet des objets, ou IOT. Voir par exemple ici, attention pure propagande industrielle !).

    Ainsi, même depuis l’autre côté de la Terre, vous pourrez par exemple savoir sur votre smartphone s’il reste des yaourts dans votre frigo : quelle information cruciale !

    Le problème est que les gogos qui vont se laisser séduire, mais aussi leurs voisins (car les ondes traversent les murs), seront soumis à des ondes électromagnétiques permanentescomparables à un super wi-fi. Et le pire sera sans doute atteint dans les logements collectifs (HLM et autres) où des dizaines de Linky vont être alignés.

    Donc, contrairement à ce qui est prétendu par Enedis, les Syndicats d’énergie, le gouvernement (dont ce pauvre Nicolas Hulot, écologiste de pacotille), et hélas trop de médias qui se contentent de répéter la parole officielle, les Linky émettront (en continu) de fortes ondes électromagnétiques.

     

    Bien sûr, les études si rassurantes publiées aujourd’hui pour tromper la population ne peuvent mettre en évidences ces ondes qui seront émises à l’avenir. Qui plus est, elles viendront s’ajouter à celles émises d’ores et déjà par les fils électriques de votre logement du fait de l’utilisation du CPL : Linky, c’est la double peine !

    Les non-dits des complices d’Enedis (UFC-QueChoisir, Médiateur de l’énergie, etc)

    Chaque fois que de fortes critiques (fort justifiées) sont émises contre le programme Linky, par exemple par la Cour des comptes, divers acteurs se précipitent pour demander non pas l’arrêt du programme mais son « amélioration ».

    En prenant bien garde de ne pas rentrer dans les détails (et pour cause), ces complices d’Enedis demandent en particulier à ce que des fonctionnalités supplémentaires soient apportées aux Linky : ils font référence à l’ERL, mais sans jamais le nommer afin de ne pas alerter la population sur le « bain » d’ondes électromagnétiques qui lui est promis.

    C’est ainsi que le Médiateur de l’énergie, qui n’a de médiateur que le nom puisqu’il est totalement acquis aux intérêts de l’industriel Enedis, clame « Linky : les bénéfices pour les consommateurs se font attendre » (cf ici): c’est, entre les mots, une marque d’impatience dans l’attente de l’arrivée de l’ERL.

    Idem avec l’UFC-QueChoisir (dont la compromission avec Enedis a été montrée puis confirmée par la justice) : lorsque l’organisation prétendue de « défense des consommateurs » parle du « bien-fondé du combat mené par l’UFC-Que Choisir pour que Linky permette des suivis de consommation avec un affichage en temps réel » (cf ici), c’est là aussi de l’ERL qu’il est question… sans jamais le nommer.

     

    CONCLUSION

    Les programmes de compteurs communicants sont faits pour répondre à des ambitions industrielles et commerciales, et certainement pas pour les usagers. Nos compteurs actuels fonctionnent parfaitement bien, ils ne menacent ni notre santé ni nos libertés, nous devons donc les garder et ne pas servir de cobayes pour tester sur nous et nos familles la dangerosité des compteurs communicants… »

    Source : Stéphane Lhommehttp://refus.linky.gazpar.free.fr/

    Lire aussi :

    Les compteurs communicants et les ondes électromagnétiques

    SCOOP-LINKY : la preuve de la tromperie organisée par Enedis et soutenue par l’Etat


    votre commentaire
  • Les incendies ne sont pas toujours le faites du réchauffement climatique !

    Soyez vigilant chez vous !


    votre commentaire
  • Le danger des ondes électromagnétiques Vous en savez plus sur ce que vous pouvez penser! Le spectre électromagnétique (EM) est juste un nom que les scientifiques donnent un tas de types de rayonnement quand ils veulent parler d'eux en tant que groupe.

    Le rayonnement est l'énergie qui voyage et se propage comme la lumière visible qui vient d'une lampe dans votre maison et les ondes radio qui viennent d'une station de radio sont deux types de rayonnement électromagnétique.

    D'autres exemples de rayonnement EM sont les micro-ondes, la lumière infrarouge et ultraviolette, les rayons X et les rayons gamma.

    Des objets et des événements plus chauds et plus énergiques créent un rayonnement énergétique plus élevé que les objets frais. Seuls les objets extrêmement chauds ou particules se déplaçant à des vitesses très élevées peuvent créer des rayonnements de haute énergie comme les rayons X et les rayons gamma.Les différents types de rayonnement dans le spectre EM, dans l'ordre de la plus basse énergie à la plus haute :

    -Radio-Micro-ondes-Infrarouge

    -LumièreVisible-Ultraviolet-RayonsX

    -Rayons Gamma

    Un comité d'experts scientifiques affirme que les tablettes, téléphones portables et même les babyphones ont un impact sur les jeunes enfants.

    Téléphones, tablettes, babyphones : le danger des ondes pour les enfants.

    Elles sont partout sans que nous puissions les voir : les ondes électromagnétiques, Wi-Fi ou 4G sur les tablettes ou les téléphones.

    Les enfants y sont constamment exposés jusque sur la route des vacances. Mais certains parents se méfient des risques potentiels.

    "Des études montrent qu'apparemment ce serait pas très bon. Ça nous inquiète", explique un père de famille.

    C'est justement dans un nouveau rapport que les autorités sanitaires mettent en garde contre ces fréquences.

    Difficultés de concentration, d'apprentissage et de mémorisation ses ondes invisibles sont nocifs et pourraient causer des problèmes sur le cerveau des enfants, en tout cas elles ont un impact. "Lorsqu'on invite des enfants à effectuer certains tests en les exposant ou non à une source de champ électromagnétique, leurs performances peuvent étire légèrement affectées", explique Olivier Merckel, responsable des risques des nouvelles technologies à l'ANSES. .

    Contrairement à celui d'un adulte, le corps de l'enfant est moins étanche aux ondes. Son crâne et sa peau sont plus fins et donc son cerveau est plus fragile

    Les installations électriques de nos maisons sont une menace pour notre santé et peuvent entrainer des risques sanitaires importants.

    L'appel international scientifique CEM a d'abord été signé par 190 scientifiques de 39 nations. Tous ces scientifiques ont publié des articles examinés par des pairs sur les effets biologiques ou sur la santé des rayonnements non ionisants, qui font partie du spectre électromagnétique incluant les champs de fréquence extrêmement basse (ELF) utilisés pour l'électricité ou les radiofréquences (RFR).

    Dr. Martin Blank annonçant l'Appel. Dr. Blank a plus de 30 ans d'expérience en matière de recherche sur les champs électromagnétiques à l'Université de Columbia et est un ancien président de la International Bioelectromagnetics Society.

    Selon ses propres mots, M. Blank donne une explication convaincante de la crise sanitaire majeure à laquelle nous faisons face en raison des niveaux croissants de pollution environnementale causés par la croissance et l'expansion des sources de CEM. Mémoire, attention, dépression...

    Quels sont les effets des ondes des téléphones portables chez les jeunes ? http://www.francetvinfo.fr/sante/memo... 

    L'Anses recommande de protéger les enfants des radiofréquences présentes dans les gadgets électroniques http://www.notre-planete.info/actuali... 

    Avis de l’Anses - Rapport d’expertise collective https://www.youtube.com/channel/UCFkA...

    Se proteger des ondes? Patchs anti ondes en pharmacie : http://www.20minutes.fr/magazine/seco... LINKY https://www.youtube.com/watch?v=N6Nb8...


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires